Livraison offerte

Bijoux de hanches africains : la signification de ces bijoux cultes

de lecture

Bijoux de hanches africains : la signification de ces bijoux cultes

Les bijoux ethniques et africains ont toujours fasciné de par leur beauté et leur particularité. C’est dans l’hémisphère sud que sont créés ces accessoires colorés et uniques, au charme culturel intense.

Les bijoux de hanches sont des accessoires se portant à la taille ou de manière plus relâchée sur les hanches. Cet accessoire est donc un outil de mise en valeur des courbes féminines. Il permet de marquer la taille et de faire ressortir les hanches tout en accentuant les mouvements du corps de la femme. Souvent très coloré, il attire le regard des hommes sur une zone très sensuelle et féminine.

En effet, les bijoux de hanches et de taille n’ont cessé d’être tendances en Europe et ce, depuis les années 2000. Ces bijoux africains, portés par des icônes afro-américaines comme Beyoncé et Rihanna, fascinent grâce à leur sensualité et à leur pouvoir de mise en valeur du corps de la femme. Mais comment se nomment et se distinguent les bijoux de hanches africains, et quelle est la signification des Baya, Binbin, Zigida, Sikida et leur principale utilité.

bijou de hanche baya

Le baya: un bijou de taille africain, représentatif d’un outil de séduction originaire du Mali

Commençons premièrement par le Baya. Le Baya est un bijou de hanche, la signification de ce bijou en malinkés est la suivante : le baya est identifié comme des perles africaines. Pour les femmes africaines de l’ouest, le baya est associé au sexe et à la sensualité. Ces bijoux perlés ont un sens de séduction et permettent de concentrer le regard de l’homme sur les hanches, la taille et le fessier de la femme africaine.

Pour de nombreuses Maliennes, la chaîne de ventre est un moyen d’annoncer aux hommes qui l’entourent qu’elles deviennent des femmes désirables et aptes à se marier. Le corps de celle-ci est mis en valeur laissant place à des courbes généreuses et formées.

Les joyaux de hanches se déclinent en différentes versions: on retrouvera des bijoux de taille à grosses perles ou fines perles, des bijoux de couleurs unis ou multicolores. Les bijoux de ventre se composent d’or, d’ivoire, de perles, de verre ou d’argent.

Même si les appellations de cet accessoire de hanche différent, parfois baya, parfois Binbin les effets et l’utilité reste la même, cet accessoire est ainsi connu et vénéré de tout le continent. Vous pouvez voi à quoi ils servent ici.

bannière baya moderne bijou de hanches

Le traditionnel bijou de corps Binbin, embellissant vos hanches du côté du Sénégal

Les Bijoux de hanches sont très connus en Afrique, en Afrique de l’Ouest, ils se nomment Binbin. Pour les femmes sénégalaises, le bijou de hanche sénégalais représente une arme de séduction et aphrodisiaque ainsi qu’un accessoire de protection. En effet, les perles ethniques sont connues pour leurs vertus thérapeutiques, elles agiraient comme une sorte de protection intangible et spirituelle face aux esprits mauvais et démoniaques. Les cultures africaines partagent leurs croyances sur les vertus médicinales ou spirituelles du bijou sur la fertilité de l’homme.

Il existe plusieurs sortes de Binbin, avec des noms et des significations distinctes, on retrouve alors l’un des plus fantaisies : le binbin pême : un bijou de hanche africain lumineux. Le môro môro se distingue également des autres bijoux ethniques, car il se définit comme un binbin parfumé, pour accroître l’effet aphrodisiaque de cet accessoire de ventre.

Appellé également Sikida ou Zigida au Gabon ou au Congo , le Binbin reste le même, mais parfois porté de manière différente. L’Afrique de l’Ouest conserve un usage intime du bijou de hanche contrairement à des usages plus exubérants en public dans d’autres pays.

Le sens du bijou de hanche : une revendication du pouvoir féminin africain

binbin bijou de hanche africain

On pourrait croire que le bijou de taille s’apparente uniquement à une arme de séduction et de sensualité, or, la femme africaine utilise ce bijou comme réelle monnaie d’échange. En portant ce bijou ethnique, elle revendique son droit au respect face à l’homme et prend le pouvoir sur le relation conjugale.

Ce bijou ethnique était donc portés et transmis de mères en filles. Les mères africaines transmettaient à leur fille le pouvoir de revendication et de défense que possède l’accessoire de hanche. De plus, les femmes s’en servaient pour contrôler leur poids ou démontrer à l’homme leurs changements corporels positifs, car on pouvait l’utiliser comme accessoire de mesure.

Le bijou de hanche représentatif de la beauté ethnique du pays

Que ce soit le Binbin ou le Baya, ces accessoires sont vus par la population africaine comme un accessoire de beauté. Il est cependant porté par les femmes dans l’inimité et non dans les rues comme le portes les femmes européennes aujourd’hui. Les bijoux ethniques de hanches étaient à l’origine très colorés, artisanales et travaillés avec plusieurs matières. À l’échelle mondiale, il est repris par les géants de manière plus moderne, c’est-à-dire en doré ou argenté avec de nombreux strass. Cependant, il reste important de reconnaître l’origine ethnique de ce bijou de hanche africain.


Recevez nos articles dans votre boite email.